Etude Target sur la perception de la gravité du virus COVID-19 & la pertinence des actions des pouvoirs publics, par la population congolaise

Il ressort de l’enquête que seuls 39% des personnes interrogées trouvent que le Covid-19 est une maladie grave contre 58% qui ne la trouvent pas grave et 5% qui ne se prononcent pas. Les Congolais s’exprimant contre la gravité du Covid19 évoquent principalement comme raisons l’absence de malades dans leur environnement immédiat (46%), le faible nombre de cas confirmés dans leur province (21%), le fait que le Covid19 sévisse plus à l’étranger (20%) et que ce soit une maladie dont l’impact est exagéré par les médias et les politiciens (12%).  


En revanche, 70% des répondants se déclarent satisfaits des mesures prises par le Chef de l’État pour stopper la pandémie contre 16% pas satisfaites et 14% sans-opinions. Excepté le Sud-Kivu (41%), les scores de satisfaction sur les actions entreprises par les gouvernements provinciaux sont supérieurs à 50% avec un score très élevé au Haut-Katanga (80%). L’enquête a été réalisée par téléphone du 6 au 12 Avril 2020, dans 6 provinces de la RDC (Haut-Katanga, Kasaï-Oriental, Kinshasa, Kongo-Central, Nord-Kivu et Sud-Kivu) auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population congolaise âgée de 18 à 65 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, occupation et ville de résidence.

 

Vous trouverez le détail du rapport à télécharger, dans la section téléchargement, juste un peu plus en bas, ou ici.

 

Retrouvez l'interview de Monsieur Mumbu, DG de Target ici

plus d'informations sur : TARGET

Documentation

Télécharger communique_target_etude_covid-19.pdf  (PDF • 202 Ko) Télécharger Target_Rapport__COVID-19_Avril_2020.pdf  (PDF • 4 Mo)

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin